Quiz 100% gratuit
quizz 100% gratuit

Mon couple va mal : Nos solutions pour améliorer votre relation

La vie de couple est parsemée d’embûches. Les relations se tendent, les disputes parfois se multiplient, la séparation semble toute proche. Pourtant, rien n’est jamais perdu! Vous êtes encore ensemble, il est encore temps de prendre les choses en main pour retrouver l’harmonie.

Ceux qui prétendent qu’il existe des recettes toutes faites et qui sont les mêmes pour tous les couples vous racontent des histoires! Toute situation de couple est unique. Quand un couple va mal, il faut d’abord comprendre ce qui se passe avant de proposer des solutions. Et quand on procède ainsi, il y a de fortes chances de sauver son couple.

Les causes du malaise dans mon couple

mon couple va mal conseils

L’analyse lucide des motifs de tension est le préalable impératif à toute amélioration potentielle! Les solutions que nous vous proposons reposent sur l’étude de votre cas personnel. Commencez donc par répondre, par écrit de préférence, au questionnaire suivant. En fonction de vos réponses, vous pourrez vous orienter dans la deuxième partie de l’article afin de trouver les solutions qui vous correspondent vraiment!

NOUVEAU : Avez-vous une chance de sauver votre couple ?

Je vous ai préparé un QUESTIONNAIRE unique capable de déterminer vos chances de récupérer votre ex, et de découvrir quelle stratégie vous devez mettre en place pour sauver votre couple.

>> Cliquez ici pour faire le test

Quelles sont les manifestations du malaise ?

  • Je vois que mon couple va mal car nous nous disputons souvent
  • Il n’y a pas vraiment de disputes entre nous mais nous sommes distants l’un de l’autre
  • Il n’y a pas vraiment de disputes entre nous mais seul.e mon (ma) partenaire est distant.e avec moi
  • Je sais que mon couple va mal car nous ne faisons presque plus l’amour
  • Nous ne sortons presque plus ensemble et n’avons plus de loisirs en commun
  • J’ai la sensation que mon (ma) partenaire me cache des choses
  • Nos échanges se limitent aux questions quotidiennes et logistiques (enfants, maison, argent…)
  • Mon ex me fait du chantage dans mon couple

Depuis combien de temps mon couple va mal selon moi ?

  • Depuis plus d’un an
  • Cela fait six mois ou plus (moins d’un an)
  • Depuis plusieurs mois (moins de 6 mois)
  • Depuis quelques semaines

Quelles sont les causes selon moi ?

  • Je ne sais pas : je ne comprends pas pourquoi mon couple va mal
  • Mon (ma) partenaire me trompe, j’en ai la preuve
  • J’ai des soupçons sur la fidélité de mon (ma) partenaire
  • Nous avons des problèmes d’argent qui causent des disputes
  • Des problèmes familiaux causent des tensions
  • Nous n’avons pas le même niveau d’investissement dans le couple et/ou le foyer, la maison
  • Notre couple a des divergences trop importantes
  • Nous n’avons pas les mêmes envies au niveau sexuel

Comment communiquons-nous ?

  • Dès que nous essayons de parler, cela se termine en dispute
  • Quand j’essaie de dialoguer, mon (ma) partenaire se referme et refuse la discussion
  • Je n’ose pas évoquer les problèmes avec mon (ma) partenaire
  • Nous ne communiquons pratiquement pas sur nos problèmes de couples

Mon couple va mal : Quelles solutions dans mon cas ?

Comment dialoguer dans un contexte de tension ?

La plupart des conseils conjugaux évoquent la communication pour résoudre les problèmes de couple. Comme s’il suffisait de le dire et comme si c’était facile ! Vous n’avez pas de baguette magique… Vous aimeriez discuter avec votre partenaire mais vous n’y parvenez pas. En effet, il ne suffit pas de dire « Mon couple va mal, on va parler et tout ira mieux! ». Nous vous donnons ici des conseils et astuces concrètes pour savoir COMMENT engager le dialogue en fonction de votre situation de couple.

Je me sens bloqué.e, je n’ose pas rompre la glace

Avec un.e partenaire qui refuse le dialogue, qui s’enferme dans le silence, il est difficile d’engager le dialogue. C’est ainsi que les difficultés s’accumulent. Moins on parle, moins on ose parler et les fossés se creusent dans le couple. Vous avez peut-être tout simplement peur d’aggraver la situation. Et, chacun d’entre vous choisit le silence pensant préserver le fragile équilibre qui reste encore.

Quels sont les pièges à éviter?

On peut avoir tendance à se dire « Mon couple va mal : il faut crever l’abcès… ». Vous avez en partie raison mais il y des pièges dans lesquels il ne faut pas tomber si vous voulez éviter l’accroissement des tensions!

  • Evitez toute approche frontale qui va dramatiser la discussion. Bannissez les phrases comme « Il faut que l’on se parle », « Quand tu rentreras ce soir, je veux que l’on ait une conversation. »
  • Ne tentez pas d’imposer une discussion au mauvais moment. Il ne sera pas facile de trouver un « bon moment » mais il y a des temps qui ne sont vraiment pas propices! Votre compagnon attend depuis une semaine un match de sport? Votre femme est épuisée au terme d’une semaine de travail intense? Ton mari est plongé dans une lecture qui le passionne? Votre compagne se prépare pour une après-midi shopping avec des copines? Ce ne sont pas des moments où votre partenaire est disponible! Entrer en communication, c’est avant tout savoir prendre en compte l’autre et savoir évaluer sa disponibilité.
  • N’utilisez pas le registre du reproche. Même si vous voulez pointer du doigt ce qui ne vas pas, évitez de faire peser le poids de tout ce qui ne va pas sur votre partenaire.

Quels sont les moyens d’entrer en contact quand mon couple va mal et les étapes par lesquelles passer? Suivez le guide pour parvenir à trouver le chemin d’une communication sereine et constructive!

  • 1. Trouver un moment paisible : il faudra sans doute être un peu patient.e et ne pas vous placer dans une logique « C’est urgent, il faut qu’on ait une conversation! ». Choisissez plutôt un moment où vous regardez un bon film ensemble, une balade à deux, une soirée au restaurant… Vous aurez peut-être la tentation de ne pas « gâcher » ce moment qui vous offre du répit. C’est pourtant un de ces moments-là qui sera le plus susceptible de porter des fruits. Si besoin, provoquez ce moment.
  • 2. Laissez une atmosphère douce s’installer : n’attaquez pas de front! Laissez une ambiance la plus calme possible vous envelopper.
  • 3. Commencez par valoriser le positif de ce moment : « Je me sens bien dans ces moments-là », « ça fait du bien de se retrouver tous les deux comme ça…
  • 4. Abordez en douceur les points de tension, sans reproche. Au lieu de dire, par exemple, « Je n’en peux plus de tout gérer seul.e à la maison », optez pour « J’aimerais que l’on retrouve cette complicité tous les jours à la maison pour gérer ensemble. Tu me manques et j’ai besoin de toi. ».
  • 5. Soyez prêt.e à entendre éventuellement des reproches : il y a ce qui vous pose problème à vous mais il y a sûrement aussi des choses qui posent problème à votre partenaire. Vous avez des choses à lui dire mais vous avez aussi des choses à entendre et à écouter. Vous ne devez pas donner le sentiment à la personne que vous aimez qu’elle se trouve en position d’être jugée.
  • 6. Ne cherchez pas à aborder tous les problèmes en une seule fois! : chaque petit pas qui vous rapproche est positif. Voyez-le ainsi. Acceptez de progresser avec délicatesse et en douceur. Vous reconstruirez ainsi un fil relationnel solide.

Toutes nos tentatives de dialogue se concluent par des disputes

Vous n’avez pas peur d’entrer en communication avec votre partenaire. Mais chaque fois que cela se produit, ça tourne au fiasco! Vous avez la sensation que tous vos efforts se soldent par des échecs. Et vous pouvez aussi avoir le sentiment que c’est de sa faute, qu’il (elle) n’accepte pas de régler les problèmes. Comment vous y prenez-vous? Comment renverser la vapeur et permettre une discussion sereine? Posez-vous les bonnes questions!

  • Ai-je choisi un moment propice ? : n’avez-vous pensé qu’à vous (à votre besoin de parler) ou avez-vous vraiment pris en compte la temporalité et les contraintes de votre partenaire?
  • Ai-je adopté un mode de communication non agressif ? : Avez-vous commencé par lui faire des reproches, par parler de tout ce qui ne va pas ? Avez-vous plutôt essayé de mettre l’accent sur des choses positives et valorisantes avant d’aborder les points de tension ?
  • Me suis-je remis.e en question ? Avez-vous insisté essentiellement sur ce qui ne va chez l’autre ou avez-vous essayé de prendre votre part de responsabilité dans la situation?
  • Ai-je accepté les reproches ? : Vous êtes-vous centré.e sur ce que vous reprochez à votre partenaire ? Avez-vous aussi pris en compte ce qu’il (elle) avait à vous dire ? Comment l’avez-vous pris ?
  • Ai-je fait émerger des solutions ou des compromis? : Vous êtes-vous contentée de pointer tout ce qui n’allait pas à vos yeux ? Avez-vous tenté de valoriser tout ce qui va bien ? Avez-vous recensé des uniquement des défauts ou avez-vous aussi mis l’accent sur des points forts ?

Une discussion n’est ni une liste de reproches adressés à son (sa) partenaire ni une occasion de dire seulement tout ce que l’on a sur le coeur. Pour sortir de la crise, il faut pratiquer avant tout une introspection. Sans cela vous allez restée campé.e sur des positions qui portent le conflit. Vous ne parviendrez pas à engager un dialogue serein et constructif. Si vous ne voyez la communication que sous l’angle de ce VOUS vous voulez dire, vous ne pourrez pas être à l’écoute de l’autre. Tout dialogue véritable impose une remise en question personnelle préalable.

Me mettre à la place de l’autre : une des clés pour sortir de la crise

mon couple va mal solutions

Vous avez identifié quels sont les signes du malaise selon vous. Vous avez aussi relevé les causes des tensions de votre point de vue. Le questionnaire de la première partie de l’article vous a sans doute aidé.e. C’est une première étape cruciale qui contribue à vous poser les bonnes questions.

Pour aller au-delà, il faut compléter l’exercice en vous mettant à la place de votre partenaire. Si le niveau de communication reste bon entre vous, vous pouvez lui demander en douceur ce qui ne va pas selon lui (elle) et être à son écoute, sans vous braquer, sans le (la) juger.

Si la rupture de communication est réelle est dure depuis plusieurs mois, faites ce travail de votre côté. Demandez-vous en toute lucidité ce qu’il (elle) pourrait avoir comme problème dans votre couple. Quels sont les freins de son point de vue? Que pouvez-vous changer? Quelles évolutions pouvez-vous lui proposer?

Cette inversion des rôles est essentielle! Aidez-vous des pistes suivantes :

  • Comment aurais-je réagi dans telle situation à sa place?
  • Comment a-t-il (elle) pu interpréter une phrase, une parole que vous avez prononcée?
  • Si j’avais été à sa place, comment auras-je vécu tel événement qui a déclenché une dispute?
  • Si j’avais les soucis qu’il a au travail, quel impact cela aurait sur mon humeur?
  • Et si j’avais à assumer toutes les tâches ménagères qu’il (elle) assume, comment est-ce que je m’organiserais, est-ce que j’y parviendrais ?
  • Si j’étais au chômage comme lui (elle), est-ce que je serais capable de rebondir ? de quelle aide pourrais-je avoir besoin?
  • Si j’avais plus envie de faire l’amour, comment est-ce que je réagirais si mon (ma) partenaire me rejetait ?

Prenez en compte chacun des aspects que vous avez identifiés comme source de tensions entre vous et tentez ainsi de démêler les fils pour se remettre ensemble dans de bonnes conditions.

Quand mon couple va mal, je ne peux pas m’arrêter au constat du malaise. Je dois plonger en moi d’abord pour aller au-delà de ce qui me blesse et me remettre en question. Mais quand mon couple va mal je dois aussi comprendre que les torts et les responsabilités sont souvent partagés. Me mettre à la place de l’autre est une étape pour analyser en profondeur une situation et progresser vers sa résolution.

NOUVEAU : Avez-vous une chance de sauver votre couple ?

Je vous ai préparé un QUESTIONNAIRE unique capable de déterminer vos chances de récupérer votre ex, et de découvrir quelle stratégie vous devez mettre en place pour sauver votre couple.

>> Cliquez ici pour faire le test

Il y a toujours des concessions que vous pouvez faire pour améliorer votre relation. Mais il y a aussi des concessions que vous devez vous interdire : face à la violence par exemple, au harcèlement ou aux menaces, vous ne devez jamais plier. Votre relation est sans doute toxique. Dans les autres cas, des solutions existent pour aller mieux ensemble et retrouver l’harmonie.